L'hystérie

une clinique à l'épreuve du temps

OBJECTIFS

La clinique de l’hystérie est profondément liée aux évolutions du champ social qui l'oriente et la questionne en même temps. D’Hippocrate aux procès en sorcellerie du Moyen Âge, du temps des possessions au regard des aliénistes, l’hystérique a toujours été celle qui évoque la notion de folie, associée à la question du féminin. Cependant, même si les femmes sont le plus souvent qualifiées par ce terme, les hommes n’en sont pas exclus. Impossible aujourd’hui, malgré ses nombreuses métamorphoses et jusqu’à sa disparition des classifications des troubles mentaux, d’ignorer en quoi l’hystérie continue à poser la complexité, pour chacun, à devoir assumer un corps sexué. Les symptômes continuent à fleurir et à déranger profondément le paysage de la psychiatrie actuelle, du diagnostic aux modalités de soin.

Cette formation permettra aux participants :

  • de revisiter le concept et la clinique de l’hystérie ;
  • de questionner les pratiques soignantes actuelles et de proposer des améliorations possibles ;
  • de réfléchir au travail de coordination avec les autres professionnels de santé.

CONTENU
apports théoriques

Historique du concept d’hystérie.
Les grandes étapes et les expressions spécifiques de la manifestation hystérique.
Les premières approches thérapeutiques.
L’apport décisif de la psychanalyse à travers S. Freud et J. Lacan.
Clinique de l’hystérie.
Des tableaux cliniques variés : conversion somatique, bouffées délirantes et autres formes de manifestations actuelles (troubles alimentaires, phobies, dépression...).
Repérage de la symptomatologie.
La délicate question du diagnostic sera travaillée, en lien avec les diverses appellations psychopathologiques actuelles (états limites, psychose hystérique, trouble de la personnalité et autres dénominations).
Avec l’éclairage de la psychanalyse, nous évoquerons la notion de « structure », en tant que construction psychique spécifique, permettant une différenciation essentielle pour l’approche soignante, entre la psychose et la névrose.

approches pratiques

Élaborer un diagnostic différentiel : rapports et distinctions entre l'hystèrie, la dépression, la bipolarité, etc.
Repérer, à partir de l’étude des signes cliniques, ce qui permet de se situer du côté de la névrose ou de la psychose.

Le traitement institutionnel de l’hystérie lors d’une hospitalisation.

Le débouché psychothérapique : en CMP, en cabinet libéral.

modalités pédagogiques

Apports théoriques et analyses des pratiques professionnelles.
Études cliniques de situations apportées par la formatrice, l'intervenant et les stagiaires.
Lectures et études de textes ou d'articles.


personnels concernés

L'ensemble des professionnels des secteurs sanitaire, médico-social, et du travail social.

NOMBRE DE PARTICIPANTS
15 personnes maximum

formateurs
Florence Hourquebie, infirmière en psychiatrie.

INTERVENANTS
Albert N'Guyen, psychiatre, psychanalyste.

durée :
1 cycle de 6 jours
(3 sessions de 2 jours)

nombre d'heures : 42 h
dates :
09-10 avril 2020
25-26 mai 2020
22-23 juin 2020
lieu : Bordeaux Métropole

coût pédagogique : 894 €


Hébergement non assuré par la SOFOR. Une liste d'hôtels sera fournie à l'inscription


S'inscrire/Se préinscrire à cette formation

Retour à la liste des formations