VENIR À LA SOFOR

Plan Google maps

Itinéraires détaillés

Se loger près de la SOFOR

NOUS CONTACTER

SOFOR
15 rue de Belgique
33800 Bordeaux

Tel : 05.56.91.39.58
Fax : 05.56.94.15.72

sofor@club-internet.fr

LE PLANNING

Télécharger le planning des formations 2017

Télécharger le planning des formations 2018

S'inscrire à une formation


Les maltraitances sexuelles

Les auteurs, les victimes

OBJECTIFS

Les questions de violences sexuelles suscitent de multiples réactions affectives et émotionnelles. Afin de prendre de la distance vis-à-vis du tohu-bohu médiatique et du tumulte contre-transférentiel provoqué chez chacun d’entre nous par les délinquants sexuels, il apparaît nécessaire d’échanger et de réfléchir sur ce thème réifié et révélé par la rubrique des faits divers et depuis peu, par les Cours de justice.

À l’aide des données scientifiques contemporaines, psychologiques, sociologiques et biologiques, ce stage vise à :

  • expliciter les apports théoriques sur la sexualité et son développement dans le devenir humain ;
  • aborder la théorie de la séduction et du traumatisme et faire le lien avec les problèmes posés par la délinquance sexuelle ;
  • éclairer la ou les structures de personnalité des délinquants sexuels et de leurs victimes ;
  • réfléchir aux différentes réponses de la société : clinique, juridique, thérapeutique.

CONTENU
apports théoriques

La sexualité et les troubles de son évolution.
De la séduction originelle à la castration symbolique : une protection rassurante.
La perversion : un objet toujours là pour éviter la castration.
Le fantasme de l’«UN» et la pulsion d’emprise : le refus de la relation à l’autre.
De la séduction narcissique à la séduction sexuelle.
L’amalgame incestuel (Racamier).
La confusion des langues (Ferenczi).
Le traumatisme sexuel.
Un fait de structure (Lacan).
Spécificité et effets du traumatisme sexuel.
Métapsychologie de la violence sexuelle.
La perversité sexuelle (Balier) : désobjectalisation et désubjectivation. Une lutte contre l'anéantissement psychique.
Le viol : intrication des pulsions agressive et sexuelle.
La pédophilie : l’amour des enfants ou la peur de l’adulte.
L’inceste : la pulsion d’emprise ou l’autre comme «objet-chose ». Une histoire sans parole.
La “Loi Guigou” : le dispositif d’injonction de soins dans le cas de maltraitances et d’abus sexuels.

approches pratiques

À partir d’illustrations concrètes apportées par le groupe ou le formateur, seront abordées les délicates questions suivantes :
- l'écoute d'une victime et de son histoire ;
- l'adhésion aux soins des agresseurs.

Les prises en charges actuelles et leurs combinaisons possibles.
Les psychothérapies individuelles et de groupe.
Les traitements cognitivo-comportementalistes.
Le traitement hormonal.
Sera également travaillée la question du contre-transfert (individuel et de groupe) et de la possibilité d’un accompagnement institutionnel.

modalités pédagogiques

Alternance d'apports théoriques et d'analyses des pratiques professionnelles, à partir d'études de situations ou de cas cliniques.
Rencontre avec des intervenants.

personnels concernés

Soignants, travailleurs sociaux.

NOMBRE DE PARTICIPANTS
15 personnes maximum

formateurs
Pierre Etchart, psychologue clinicien, psychanalyste, intervenant dans un service d’accompagnement d’enfants victimes.

INTERVENANTS
Un psychologue
Un magristrat

durée :
1 cycle de 6 jours
(3 sessions de 2 jours)

nombre d'heures : 42 h
dates :
12-13 septembre 2017
10-11 octobre 2017
14-15 novembre 2017
lieu : Bordeaux ou sa banlieue

coût pédagogique : 870 €


Hébergement non assuré par la SOFOR. Une liste d'hôtels sera fournie à l'inscription


S'inscrire/Se préinscrire à cette formation

Retour à la liste des formations