VENIR À LA SOFOR

Plan Google maps

Itinéraires détaillés

Se loger près de la SOFOR

NOUS CONTACTER

SOFOR
15 rue de Belgique
33800 Bordeaux

Tel : 05.56.91.39.58
Fax : 05.56.94.15.72

sofor@club-internet.fr

LE PLANNING

Télécharger le planning des formations 2018

Télécharger le planning des formations 2019

S'inscrire à une formation


Qui est le plus fou ?

Comprendre la stigmatisation et combattre les préjugés

OBJECTIFS

La stigmatisation correspond au fait d’attribuer à des personnes appartenant à un groupe identifié, des caractéristiques spécifiques et plus précisément des stéréotypes, qui les disqualifient. Ce processus induit des phénomènes de discrimination, qui participent directement à renforcer les difficultés d’intégration sociale. Les personnes atteintes de troubles mentaux sont un des groupes identifiés les plus fréquemment stigmatisés : problèmes d’accès au logement, au travail, au loisir, etc. Qu’elles soient considérées comme dangereuses et/ou déficientes, les idées reçues ou fausses les concernant sont nombreuses. Dans le contexte actuel marqué par l’élargissement du « spectre des troubles psychiques » (DSM5) et l’augmentation des revendications identitaires basées sur des catégories psychiatriques (asperger, bipolaire), il est indispensable de comprendre les processus d’étiquetage pour mieux combattre les préjugés.

En ce sens, les formateurs proposent aux participants :

  • de mieux comprendre les processus de stigmatisation en psychiatrie à partir d’un travail de déconstruction des préjugés sur les maladies mentales ;
  • d’acquérir des outils et de connaître les ressources existantes pour entreprendre des actions de sensibilisation et/ou d’information sur la stigmatisation des malades mentaux.

CONTENU
apports théoriques

Définitions des concepts d’étiquetage, de différenciation, de stigmatisation, de discrimination et de retournement du stigmate.
Analyse de leurs processus de construction.
Lien entre les modes de traitement de la folie et la fabrique des stéréotypes dans une perspective historique (M. Foucault, R. Castel, E. Goffman, etc).
Études des principaux préjugés sur les personnes atteintes de troubles psychiques (irresponsabilité, incurabilité, dangerosité, asociabilité, déficience intellectuelle, etc.) et travail de déconstruction de ces représentations.
Les conséquences de la stigmatisation sur le plan personnel, social et sur le soin, à partir d’études de textes et de lectures de témoignages.
Apports informatifs sur le cadre législatif de lutte contre les discriminations et sur les campagnes de sensibilisation menées par les pouvoirs publics (OMS, Commission Européenne, HALDE, ARS etc.).

approches pratiques

Travail de recensement et de réflexion sur les représentations des maladies mentales véhiculées par les médias, mais aussi par l’entourage professionnel et personnel de chaque participant.
Présentation du projet italien « se former ensemble », formation – action dans le cadre d’une campagne de lutte contre la stigmatisation des maladies mentales qui valorise l'expérience paratgée de classes de lycéens, des professionnels des CMP et des chercheurs.
Présentation de programmes et d’outils de lutte contre la stigmatisation proposés par certains organismes publics ou par des associations.
Comment monter des initiatives locales et construire un réseau de partenaires ?

modalités pédagogiques

Apports théoriques et supports bibliographiques : recherche et critique de l'information scientifique.
Echanges d’expériences et présentation de projets de déstigmatisation déjà existants en France et dans le monde.
Supports vidéo, revue de presse et lectures de témoignages.

personnels concernés

L’ensemble des professionnels des secteurs sanitaire et médico-social, du travail social et de l'éducation.
Les animateurs et les usagers de GEM.

NOMBRE DE PARTICIPANTS
15 personnes maximum

formateurs
Pierangelo Di Vittorio, docteur en philosophie.
Fanny Lung, sociologue, directrice de la SOFOR.

durée :
1 cycle de 4 jours
(2 sessions de 2 jours)

nombre d'heures : 28 h
dates :
31 mai 2018 au 01 juin 2018
25-26 juin 2018
lieu : Bordeaux Métropole

coût pédagogique : 584 €


Hébergement non assuré par la SOFOR. Une liste d'hôtels sera fournie à l'inscription


S'inscrire/Se préinscrire à cette formation

Retour à la liste des formations