VENIR À LA SOFOR

Plan Google maps

Itinéraires détaillés

Se loger près de la SOFOR

NOUS CONTACTER

SOFOR
15 rue de Belgique
33800 Bordeaux

Tel : 05.56.91.39.58
Fax : 05.56.94.15.72

sofor@club-internet.fr

LE PLANNING

Télécharger le planning des formations 2017

S'inscrire à une formation


Mineurs étrangers isolés

Cliniques transculturelles

OBJECTIFS

Le nombre de mineurs étrangers isolés qui vivent sur le territoire français est en constante augmentation. Lorsqu'ils sont reconnus comme devant être protégés comme mineurs par l'État français, ils sont accueillis par des institutions sociales ou médico-sociales.

Cette formation propose aux professionnels de terrain qui les reçoivent et les accompagnent :

  • d'améliorer leur compréhension de la situation de ces mineurs, en travaillant sur les trajectoires des jeunes, leurs difficultés d'insertion sociale, leurs cultures et les enjeux de régularisation ;
  • de repérer les troubles psychiques dont ils sont porteurs et leurs expressions. Ces troubles sont variables selon le temps de séjour dans le pays d'accueil et aussi en fonction de multiples données (maîtrise de la langue française, cultures, etc.) ;
  • d'accompagner dans l'élaboration de son projet de vie le mineur étranger isolé, en tenant compte de ses aspirations, de son projet, de ses limites, de l'état de ses relations avec sa famille ;
  • de repérer comment la dimension éducative de l'institution entre en écho ou en contradiction avec l'éthos de sa propre culture et de son projet.

CONTENU
apports théoriques

La problématique des mineurs isolés étrangers (MIE).
Définitions des termes et présentation de notions issues du droit des étrangers et des enfants.
Données chiffrées sur la situation française : répartition sur le territoire, pays de provenance, devenir.
Projets et stratégies migratoires : les raisons du départ, les parcours, missons et loyauté.
Confrontation aux politiques d'accueil : le récit comme preuve, les procédures administratives.
Évaluation et contexte de l'état psychique du mineur étranger isolé: contraintes et paradoxes.
Les risques cumulés de l'exil et leurs retentissements psychiques : la migration, la perte et le deuil, les situations traumatogènes.
Les expressions psychiques multiples : traumatismes, dépression, angoisse, etc.
Les risques de diagnostics erronés, les expressions propres aux cultures.
Les signes de souffrance immédiats, ceux qui apparaissent plus tardivement.
Processus adolescent et autonomie : la confrontation aux relations d'autorités et aux modes d'éducation entre le pays de départ et le pays d'accueil.
Le cadre thérapeutique et ses indications.
Les références psychothérapiques, l'importance de la langue.
Nécessité des médiations et importance de la créativité.

approches pratiques

Accueil et accompagnement des jeunes en institution.
Importance du projet institutionnel et du travail en équipe.
Complémentarité des différents temps institutionnels : éducatif, pédagogique et thérapeutique.
La vie du jeune étranger isolé en institution : ses relations avec les autres jeunes et avec les adultes.
Les ressorts des relations équipe-MIE : analyse des difficultés du côté des jeunes et du côté des professionnels de l'équipe pluridisciplinaire.
En cas de repérage de souffrance et de symptômes inquiétants chez un jeune : comment et auprès de qui demander une évaluation, un suivi thérapeutique ?
La nécessité du travail en réseau.

modalités pédagogiques

Alternance d'apports théoriques et d'analyses des pratiques professionnelles.
Étude des données scientifiques actuelles et bibliographie.
Vignettes cliniques proposées par la formatrice, visionnage d'un film et échanges avec le groupe.
Travail sur des situations cliniques apportées par les participants.

personnels concernés

Travailleurs sociaux et soignants.

NOMBRE DE PARTICIPANTS
15 personnes maximum

formatrices
Bérénise Quattoni, psychologue, association Mana.

INTERVENANTS
Stéphanie Gernet, pédiatre spécialisée en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et anthropologue de la santé.
Michèle Guicharnaud, psychothérapeute, association Mana.
Aïcha Lkhadir, anthropologue et psychologue, CHU de Bordeaux, association Mana.

durée :
1 cycle de 3 jours
(1 session de 3 jours)

nombre d'heures : 21 h
dates :
18-20 septembre 2017
lieu : Bordeaux ou sa banlieue

coût pédagogique : 470 €


Hébergement non assuré par la SOFOR. Une liste d'hôtels sera fournie à l'inscription


S'inscrire/Se préinscrire à cette formation

Retour à la liste des formations