Autodétermination et Citoyenneté
Favoriser la participation des personnes accompagnées

Objectifs

Faire ses propres choix pour tout ce qui a trait à sa vie et à santé, c’est ce que promeut l’ensemble du cadre législatif de 2002 qui marque l’émergence d’un socle juridique plaçant le patient, l’usager au centre de son parcours. Pour les personnes en situation de handicap, il s’agit de respecter ses droits, libertés et l’exercice de sa citoyenneté. Faciliter l’autodétermination et l’autonomie se posent désormais comme des préalables à tout accompagnement et soin. Il parait alors essentiel de revenir sur l’histoire de ces notions, pour en saisir le sens et la portée. Si la personne a à être entendue dans l’expression de ses aspirations, selon sa sensibilité propre, elle doit également pouvoir faire valoir sa place et sa voix dans le social et la délibération collective. S’instituer comme sujet-citoyen implique l’expression d’une singularité qui se noue à l’exercice du politique, dans et en dehors des établissements de soin. Comment reconsidérer l’accompagnement éducatif et soignant de personnes fragiles, préserver leur intégrité psychique et physique tout en garantissant le respect de leur volonté propre ?
Cette formation propose aux participants :

  • d’appréhender le déploiement des droits et de la citoyenneté des personnes à partir de la nécessaire articulation entre dignité, dimension individuelle et collective ;
  • de définir les notions de démocratie, de droit, de liberté et d’en saisir leurs traductions juridiques et concrètes ;
  • de soutenir l’expression individuelle et collective des personnes accompagnées, de favoriser l’exercice de leurs droits et d’en garantir le respect ;
  • de favoriser l’inscription sociale et politique des personnes ;
  • de mettre en œuvre et d’animer des espaces hétérogènes de délibération et de décision.

Contenu

Apports Théoriques

Approche historique et philosophique de la démocratie.
La construction démocratique des « sociétés modernes » : de la Révolution française à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ; le déploiement des droits civils et politiques.
Démocratie directe ou représentative ?
L’exercice collectif de la démocratie.

L’émergence de la démocratie sanitaire.
Des mouvements sociaux d’empowerment à la Charte d’Ottawa de 1986 . Les mouvements de luttes des associations de patients en psychiatrie.

Des institutions disciplinaires à l’autodétermination.
La critique radicale du modèle asilaire : « la constellation 61 » (M. Foucault ; E. Goffman ; F. Basaglia ; F. Fanon).
Les différents mouvements de désinstitutionnalisation : de la sectorisation à l’inclusion.

Les ambivalences de l’autodétermination.
Les différents modèles : fonctionnel ; écologique ; motivationnel.
La revendication du respect des droits et des libertés individuelles vs la déclinaison d’une conception entrepreneuriale du social (G. Deleuze).
« Nul n’est une île » : liberté individuelle et liberté socialisée.
L’approche philosophique de l’autonomie et de la dignité.

Approches Pratiques

Le projet personnalisé : un outil privilégié pour accompagner l’autodétermination des personnes.
Sens, utilité, conception : comment s’approprier ce support à la relation ?

Favoriser l’accès à la citoyenneté des personnes accompagnés.
Clarifier le fonctionnement démocratique en France.
Soutenir l’exercice du droit de vote.
Présentation d’un dispositif d’accompagnement à l’exercice du droit de vote dans un foyer de vie.

La participation effective des personnes au fonctionnement et au quotidien des organisations collectives.
Les CVS, la CU : quel fonctionnement derrière ces acronymes ?
La mise en oeuvre d’espaces de délibération et de décision au sein des établissements et services d’accompagnement : comment délibérer ? comment décider ?

La participation sociale des personnes en dehors des lieux de soin et d’accompagnement.

Modalités Pédagogies et Évaluations

Apports théoriques et analyse des pratiques professionnelles à partir de situations et d’expérience présentées par les participants. Analyses de situations institutionnelles. Présentation de dispositifs. Expérimentation d’espaces de délibération et de décision.
Supports multimédias, émissions radiophoniques, projection de documentaire, apports bibliographiques et lectures d’articles en sous-groupes.
Questionnaire de bilan et test d’autoévaluation des acquis de la formation.

Personnes Concernées et
Pré-requis

L’ensemble des professionnels exerçant des secteurs sanitaire, médicosocial et du travail social. Aucun prérequis

Nombre de participants

15 personnes maximum
Formatrice

Gaëlle BAUDIN, titulaire du master de philosophie « soin, éthique et santé », éducatrice, conseillère psychopédagogique de la SOFOR.

Intervenants

Membres d’association de patients.

Dates & Tarifs

Durée

1 cycle de 4 jours (2 sessions de 2 jours)

Nombre d’heures

28 h

Dates

13, 14 mai 2025
10, 11 juin 2025

Lieu

Bordeaux Métropole

Coût Pédagogique

700 €
Hébergement non assuré par la SOFOR
Une liste d’hôtels sera fournie à l’inscription