Ouvrir les foyers
Inclusion, déségrégation, institution

Objectifs

Si les établissements médico-sociaux accueillant des jeunes ont largement pris part au mouvement inclusif, le secteur adulte (foyers de vie, d’hébergement, services de jour, etc.) marque d’autres difficultés. L’accompagnement des personnes suppose un soutien au long court. Les articulations entre autonomie, droits individuels et organisation collective ne vont pas de soi.
Analyser en quoi la rationalisation du quotidien institutionnel peut être empêchante et considérer l’institution dans ce qu’elle permet de « lire à plusieurs » (Jean Oury) est un premier pas vers l’ouverture des foyers et la mise en œuvre effective des droits des usagers.
À l’issue de la formation, les participants seront en mesure :

  • d’appréhender le dispositif institutionnel au regard des droits individuels des bénéficiaires ;
  • de soutenir des pratiques soignantes et éducatives ouvertes sur la cité ;
  • d’élaborer des modalités d’accompagnement tournées vers l’exercice d’une citoyenneté.

Contenu

Apports Théoriques

Contextualiser la dynamique inclusive.
Évolution du concept de handicap : de la personne handicapée (ses déficits, son invalidité) à la personne en situation de handicap (ses désavantages dans l’environnement social).
Évolution du droit français au regard du droit international et européen.

L’institution, la clinique et le politique.
Notions de quotidien et de collectif ; les notions d’établissement et d’institution.
Le « tiers institutionnel » et ses supports : projet, dispositif et enveloppes.

L’institution comme lieu de vie et espace démocratique.
Vivre en collectivité : habiter un lieu (G. Bachelard).
Approche philosophique et historique de la notion de démocratie.
Notions d’autonomie, d’autodétermination, de citoyenneté et d’empowerment.

Déségrégation : entre processus d’institutionnalisation et dynamique de détotalisation.
Les sociétés disciplinaires de M. Foucault.
L’institution totale d’E. Goffman.
Analyse des mécanismes de chronicisation et d’aliénation.
Le temps et l’espace institutionnel.

Du travail en équipe au travail en réseau : créer des partenariats.

Approches Pratiques

Mettre en œuvre une dynamique de déségrégation : soutenir les parcours individualisés.
Penser l’accompagnement à partir des projets personnalisés.
Moduler le temps d’accueil.
Soutenir des processus de responsabilisation et d’autonomisation.
Le travail sur l’identité et la communication.
Lieu de vie et quotidien : se saisir de la fonction d’accueil, les notions d’ambiance et de libre circulation.

Exploration des mécanismes de contrôle à l’œuvre dans les détails de la vie quotidienne.
Rationalisation temporelle, circulation dans les espaces, espaces intimes, activités, repas, toilettes, linge, etc.

L’exercice de la démocratie au quotidien.
S’appuyer sur les projets collectifs (projet associatif, institutionnel, d’unité, d’atelier).
Espaces collectifs et accès à la citoyenneté dans et en dehors de l’institution : clubs thérapeutiques , G.E.M., CVS, groupes de paroles, espaces de débats, comité de pilotage et groupe de travail en lien avec les projets institutionnels, partenariat, vie associative locale, etc.

Présentation de projets existants.

Modalités Pédagogies et Évaluations

Apports théoriques et analyse des pratiques professionnelles à partir des situations et expériences présentées par les participants.
Analyse de situations institutionnelles.
Supports multimédias, émissions radiophoniques, projection de courts métrages ou documentaires, apports bibliographiques et lecture d’articles en sous-groupe. Écriture de projets.
Questionnaire de bilan et test d’autoévaluation des acquis de la formation.

Personnes Concernées et
Pré-requis

L’ensemble des professionnels exerçant ou souhaitant exercer dans une institution médico-sociale. Aucun prérequis.

Nombre de participants

15 personnes maximum
Formatrice

Gaëlle Baudin, titulaire du master de philosophie « soin, éthique et santé », éducatrice, conseillère psychopédagogique de la SOFOR.

Intervenant

Maxime TESSIER, directeur adjoint en foyer de vie.
Personnes vivant en foyer de vie.

Dates & Tarifs

Durée

1 cycle de 6 jours
(3 sessions de 2 jours)

Nombre d’heures

42 h

Dates

17, 18 septembre 2024
23, 24 octobre 2024
19, 20 novembre 2024

ou

9, 10 octobre 2025
13, 14 novembre 2025
11, 12 décembre 2025

Lieu

Bordeaux Métropole

Coût Pédagogique

2024 : 990 €
2025 : 1050 €
Hébergement non assuré par la SOFOR
Une liste d’hôtels sera fournie à l’inscription