L’adolescence : de la crise à l’expression pathologique

Objectifs

La survenue de la puberté impose à l’adolescence un profond remaniement, tant physique que psychique. L’adolescence est l’âge des fragilités, c’est une période où se pose de manière plus directe la question de la séparation et des liens.

L’excès des comportements des adolescents interroge : s’agit-il d’une crise de maturation, quelque peu mouvementée, ou est-ce l’expression de signes précurseurs d’une pathologie mentale ?

Cette formation permet aux participants :

  • de situer l’adolescence parmi les phases critiques qui jalonnent le développement de la personnalité et d’en décrire les principaux aspects somatiques, psychiques et sociaux ;
  • d’identifier les principales conduites propres à cette période de l’existence ;
  • de reconnaître les signes évocateurs de troubles psychiatriques (prévention, dépistage) ;
  • d’élaborer des modes d’accompagnement et de soin adaptés.

Contenu

Apports Théoriques

L’adolescence : une étape clé dans le parcours de la psychogenèse.
Un ensemble de remaniements psychocorporels et psychosociaux.
L’éprouvé pubertaire. L’exacerbation des pulsions et la rencontre du sexuel.
Le besoin de séparation, de différenciation et les vicissitudes de la dépendance.
Les tâtonnements identitaires et sociaux.
L’agir comme solution à l’absence ou aux difficultés de symbolisation.
Les troubles des conduites : transgressives, addictives, anxieuses, alimentaires.
L’insensé du passage à l’acte, agressivité sur l’extérieur, fugues, scarifications, tentatives de suicide et conduites ordaliques.
Les éventuels « débouchés » pathologiques : dépression, psychoses, etc.
La mise à l’épreuve des liens familiaux.

L’adolescence chez les jeunes en situation de handicap (mental ou psychique) vivant dans leur famille et/ou en institution spécialisée.

Approches Pratiques

Quelles réponses institutionnelles pour les adolescents et leurs familles ?
Spécifier, diversifier et harmoniser les modes de prise en charge des adolescents.
Interventions actives, interventions en partenariat.
Les réseaux, les Maisons des adolescents.
Les prises en charge en AEMO, MECS, DITEP, CMPEA, Hôpitaux de jour, IME, SESSAD, CATTP et VAD

Les facteurs déclencheurs et la reconnaissance de la problématique individuelle et familiale.
Les entretiens avec l’adolescent : acceptation d’une réflexion sur soi et engagement.
La place des parents et leur inscription dans le soin.
Les questions autour de l’hospitalisation, de la rupture à la séparation.
Le travail sur le lien.
L’élaboration du projet.

Les médiations : expression et représentation.
Du mouvement à la mise en forme. De l’écriture à la mise en pensée. Des jeux vidéo au psychodrame.

Le délicat problème du diagnostic.

Modalités Pédagogies et Évaluations

Apports théoriques et analyses des pratiques professionnelles.
Études de situations cliniques.
Rencontre avec des intervenants.
Questionnaires de bilan et test d’auto-évaluation des acquis de la formation.

Personnes Concernées et
Pré-requis

L’ensemble des professionnels des secteurs sanitaire, médico-social, du travail social et de l’éducation. Aucun prérequis.

Nombre de participants

15 personnes maximum
Formatrice

Amandine Vitra, psychologue clinicienne.

Intervenants

Benjamin TRAUFLER, éducateur spécialisé en IME.
Edmond PERRIER, pédopsychiatre, ancien chef de pôle.

Dates & Tarifs

Durée

1 cycle de 6 jours
(3 sessions de 2 jours)

Nombre d’heures

42 h

Dates

10, 11 septembre 2024
8, 9 octobre 2024
5, 6 novembre 2024

ou

8, 9 octobre 2025
4, 5 novembre 2025
2, 3 décembre 2025

Lieu

Bordeaux Métropole

Coût Pédagogique

2024 : 990 €
2025 : 1 050 €
Hébergement non assuré par la SOFOR
Une liste d’hôtels sera fournie à l’inscription