Le traumatisme psychique

Objectifs

Subir un viol, des violences répétées, des actes de torture, un accident grave peut conduire une personne à développer un traumatisme psychique. Les manifestations de ce trauma peuvent être discrètes, circonscrites à un secteur de la vie ou venir désorganiser durablement l’existence de l’individu.

L’horreur face au traumatisme vécu peut engendrer des phénomènes de dégoût, ou à l’inverse de fascination figeant le sujet. Les effets du traumatisme psychique, notamment celui de suspendre la capacité de penser, de mettre en lien, de remettre ce qui arrive dans un système de sens, peuvent renvoyer les professionnels à un sentiment de vide et d’impuissance. Un travail de formation est alors nécessaire afin de leur permettre de comprendre et de reconnaître ces effets pour une meilleure prise en charge.

Cette formation permet aux participants :

  • d’accueillir les victimes d’un événement potentiellement traumatique ;
  • d’identifier un traumatisme psychique et de prévenir les effets connexes au traumatisme (phénomènes de désaffiliation et de désocialisation) ;
  • d’adapter son accompagnement et d’améliorer l’aide apportée à la personne victime d’un trauma ainsi qu’à sa famille et son entourage.

Contenu

Apports Théoriques

Historique de la notion de traumatisme psychique.
Des premières évocations remontant à l’Antiquité, aux développements par la psychiatrie de guerre et à la victimologie actuelle.

Définitions : stress, trauma, névrose post-traumatique, traumatisme psychique, état de stress post-traumatique (PTSD).

Approche différentielle.
Comorbidité : dépression, addiction, risque suicidaire, autres troubles.
Facteurs de risques et prévention.

Les effets du trauma.
Les effets de désaffiliation et de désocialisation pour la victime.
Les effets sur l’entourage : la transmission du traumatisme.
Traumatisme secondaire et traumatisme vicariant.

La résilience : qu’est-ce que c’est ?
Intérêt et limites du concept.

Approches Pratiques

Savoir identifier un trauma.
Représentations liées au traumatisme, à la violence, aux victimes.
Symptômes spécifiques : réminiscence, cauchemars traumatiques, etc.

Repérer les différents niveaux de trauma.
Trauma de type un à quatre.
Traumas simples ou complexes.
En fonction de l’événement lui-même et de la vulnérabilité du sujet.

Prévenir le risque de traumatisme psychique.
Prise en charge immédiate (dispositifs CUMP et autres), defusing et débriefing (spécificités de l’approche française).

Adapter son accompagnement.
Prise en charge à moyen et à long terme (EMDR, approches comportementalistes, approches d’inspiration psychanalytique, médiations corporelles et/ou artistiques).
Aider la personne à se réinscrire dans un système de sens.
Soutenir la famille, l’entourage.

Travailler les effets du trauma sur les professionnels.
Risque de traumatisme psychique chez les professionnels de l’urgence.
Particularités des relations transférentielles dans la clinique du trauma.

Modalités Pédagogies et Évaluations

Alternance d’apports théoriques proposés par la formatrice et d’analyses des pratiques professionnelles, à partir de supports vidéos, d’études de cas ou de situations présentées par les participants.

  • Questionnaires de bilan et d’auto-évaluation des acquis de la formation.

Personnes Concernées et
Pré-requis

L’ensemble des professionnels des secteurs sanitaire, médico-social, du travail social et de l’éducation. Professionnels de l’urgence. Aucun prérequis.

Nombre de participants

12 personnes maximum
Formatrice

Amandine Vitra, psychologue clinicienne, elle a travaillé pour Médecins Sans Frontières au Pakistan et en Palestine.

Intervenante

Estelle Gioan, psychologue, Ethnotopies, elle a travaillé en centre d’accueil d’urgence et en CHRS.

Dates & Tarifs

Durée

1 cycle de 6 jours
(3 sessions de 2 jours)

Nombre d’heures

42 h

Dates

8, 9 avril 2025
6, 7 mai 2025
3, 4 juin 2025

Lieu

Bordeaux Métropole

Coût Pédagogique

1050 €
Hébergement non assuré par la SOFOR
Une liste d’hôtels sera fournie à l’inscription