La maladie mentale : du normal au pathologique

Objectifs

La notion de construction psychique est au cœur du processus de l’humain. Les données corporelles, mentales et de l’environnement interfèrent dans une dynamique d’intégration qui se poursuit tout au long de la vie. Que l’un de ces facteurs vienne à se modifier, un réajustement de l’ensemble est alors nécessaire. Le sujet peut cependant ne plus être en mesure de se reforger seul, un nouvel équilibre.

Cette formation permet aux participants :

  • de questionner, traiter et analyser les connaissances psychopathologiques actuelles des maladies mentales ;
  • de saisir les modalités de la construction de la personnalité ;
  • de développer un langage commun qui permette d’élaborer des démarches thérapeutiques cohérentes avec l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire ;

d’interroger la rencontre, l’engagement dans le soin et l’accompagnement des personnes en souffrance psychique.

Contenu

Apports Théoriques

Rappels historiques de la construction sociale et politique des catégories en santé mentale.
La logique de classification : de la nosographie classique aux classifications actuelles (CIM 11, DSM 5, CFTMEA).
La logique clinique : l’approche structurelle et les apports de la psychopathologie et de la psychanalyse.

Les données de la psychogénèse et ses écueils.
La naissance du psychisme : une aventure biopsychosociale.
Les phases du développement et leurs enjeux.
Les risques de la psychogénèse : de la souffrance psychique aux expressions pathologiques.
L’angoisse et les mécanismes de défenses : clivage, projection, refoulement, délire, hallucination, etc.
Le langage, langage du corps, langage de l’acte.

Les maladies mentales.
Les psychoses : schizophrénie, paranoïa, psychose maniaco-dépressive.
Les névroses : obsessionnelle, phobique, hystérique.
Les états limites.
La question particulière de l’autisme.
La logique des troubles : bipolarité, troubles du comportement, de la personnalité, TOC, TED, TSA, etc.

Approches Pratiques

Afin de favoriser l’appropriation des concepts de la psychopathologie, une expérimentation des logiques de classification et clinique sera proposée.

La logique clinique : études de situations proposées par les stagiaires.
Échanges autour des difficultés rencontrées avec les patients et au sein des équipes.
Travail de prise de distance, à partir de l’analyse des vécus, des attitudes et contre attitudes.
Mise en lien de ces phénomènes interactifs avec les données théoriques.
Élaboration d’hypothèses psychopathologiques.

La logique diagnostique : études de cas proposés par la formatrice.
Acquisition d’une démarche différentielle.
Élaboration d’hypothèses diagnostiques.
Mise en lien avec les données théoriques.

Construction de projets de soin.

Modalités Pédagogies et Évaluations

Alternance d’apports théoriques proposés par la formatrice et d’analyses des pratiques professionnelles, à partir d’études de situations présentées par les participants.
Vignettes cliniques proposées par la formatrice.
Supports vidéo, documentaires et bibliographie.
Questionnaires de bilan et d’auto-évaluation des acquis de la formation.

Personnes Concernées et
Pré-requis

L’ensemble des professionnels des secteurs sanitaire, médico-social, du travail social et de l’éducation. Aucun prérequis.

Nombre de participants

15 personnes maximum
Formatrice

Audrey Valade, psychologue clinicienne.

Dates & Tarifs

Durée

1 cycle de 8 jours
(4 sessions de 2 jours)

Nombre d’heures

56 h

Dates

12, 13 septembre 2024
10, 11 octobre 2024
13, 14 novembre 2024
11, 12 décembre 2024

Lieu

Bordeaux Métropole

Coût Pédagogique

1 300 €
Hébergement non assuré par la SOFOR
Une liste d’hôtels sera fournie à l’inscription